Festival des Balkans à Taconnay (58)

Pour sa deuxième édition, le Festival des Balkans organisé par l’association Chap’co avait invité Akrofolk 2.0. La soirée commença en fanfare par une déambulation à la nuit tombée du groupe Ulitza Orchestar qui distilla de vrais moments de bonheur. On gardera en mémoire un vrajanska igra bien balancé et un émouvant syrto. La voix chaude de Marcella s’éleva ensuite dans la nuit nivernaise pour faire vibrer les grands classiques des airs tsiganes : djelem, djelem, caje shukarije, etc. Son dynamisme extraordinaire, soutenu par un groupe de virtuoses Los Murchales enflamma le public qui ne cessait de rappeler : la chanteuse ! Elle finit par quitter la scène avec la chanson Ibrahim modulé à la manière d’Esma Redzapova. Du très grand art ! Vers minuit, Akrofolk 2.0 déroulait sous les étoiles son programme balkanique, saupoudré de morceaux folk et épicé d’airs klezmer. Le concert fit peu à peu place à un bal, Mené par d’incroyables danseurs réclamant, bis après bis, qu’on ne s’arrête qu’à l’aube. Vers 2h 30 une scottish un peu jazzy terminait, hélas ! cette soirée exceptionnelle. Le lendemain, un public fidèle et nombreux assistait au spectacle du cirque équestre Zalzaros, à la fois drôle et poétique. Une organisation parfaite, une gentillesse à toute épreuve des bénévoles, laisse présager une longue vie au Festival des Balkans de Taconnay.

Maintenant, Akrofolk 2.0 sera présent à la Balkan’Party des 19 et 20 septembre à Malleval en Vercors (organisé par le groupe Torivaki) puis jouera le 17 octobre à Sainte-Colombe-sur-Seine (21) (organisé par la MJC du village).

Nous vous attendons toujours aussi nombreux !

P1020100  Le groupe heureux de se retrouver !

SAMSUNG

SAMSUNG

Un lieu magique !

SAMSUNG

Martial et Ludo, le temps d’une révision…

P1020114

P1020126    P1020112

Sur scène, à neuf ! Ludo est à la sono… et aux photos !

SAMSUNG

Ambiance cirque le lendemain, la magie continue…

Publicité

Akrofolk 2.0 chez la Dame de Vix !

À l’invitation de Félicie Fougère, conservateur du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, Akrofolk 2.0 a clôturé par un bal grec une journée consacrée à la culture antique. Devant le vase à boire de la Princesse de Vix (1100 litres !) le groupe a fait entendre les airs traditionnels de la Grèce éternelle : syrtos, kalamatianos, koftos, karagouna, hassapikos et même le célèbre syrtaki de Zorba. Le cratère de la Dame de Vix retrouvait enfin sa fonction festive et le musée s’emplissait de toutes les muses dont il est le lieu naturel et sacré : la mémoire, certes, l’histoire, bien sûr, mais aussi le chant, la danse, la musique, et l’éloquence. Cette belle soirée n’aurait pas été possible sans tous les personnels du musée, les danseurs infatigables du Châtillonnais ainsi que ceux de l’association grecque Ikona et le président des amis du Musée, Robert Fries qui ne nous laissa pas un instant assoiffés dans cette chaude nuit d’été. Un seul regret : ne pas avoir pu remplir le cratère de crémant de Bourgogne pour y puiser encore plus largement l’inspiration, l’enthousiasme et la joie de vivre qui ne manquèrent cependant pas à cette soirée exceptionnelle.

Akrofolk 2.0 poursuivra ses aventures au Festival des Balkans à Taconnay, sous le chapiteau de l’association Chap’Co samedi 22 août en compagnie des groupes Ulitza Orchestar et Los Murchales !

DSCF1329

DSCF1332

« Nos » fidèles danseurs…

DSCF1330

DSCF1314

La troupe d’Hoplitai en Galatia. (http://hoplitaiengalatia.fr/)

Akrofolk 2.0 dans les Cévennes !

C’est à Chalap, haut lieu du folk et de l’accordéon diatonique, que le groupe a préparé pendant une semaine sa rentrée musicale. De nouveaux morceaux venus de Roumanie, Bulgarie et de Grèce ont été appris sous la direction de Gilles Kusméruck, qui n’hésita pas en soirée à prendre le mélodéon pour chanter en cajun et “câler” un quadrille. A découvrir à notre prochain bal folk !

Comment dire notre dette à François Heim pour son accueil chaleureux dans cette maison familiale, la prévenance de Christiane Heim, qui fait que l’on se sent comme chez soi. La délicieuse cuisine de Matthieu, la traditionnelle vaisselle en musique, les nuits de danse sur la terrasse sont les grands classiques de ce lieu magique. Le point d’orgue du stage fut sans nul doute le concert de François, de Ronan Robert et Gilles qui nous a fait voyager de la Bretagne aux Balkans. Ajoutons la Bourgogne à ce mélange pour le rendre explosif et donner à tous le regret de cette semaine cévenole. Un grand merci à tous les stagiaires pour leur gentillesse et leurs talents. Nous revenons aussi avec deux cercles circassiens offerts par Ronan Robert, comme quoi les gens de l’Ouest et de l’Est sont faits pour s’entendre ! Pour l’heure, nous vous donnons rendez-vous le samedi 8 aôut à 21 h 30 pour une soirée grecque dans la très belle cour du Musée de Châtillon-sur-Seine. Entrée libre.

Emmanuel Kromicheff, 03.08.15

DSCF1051 DSCF1066 DSCF1076 DSCF1087 DSCF1108 DSCF1140 DSCF1156 DSCF1195 DSCF1218 DSCF1230

Akrofolk 2.0, Balkan way of life !

Cette année Akrofolk 2.0 fêtait sa dixième participation au stage du groupe Aksak au Tapis vert (Normandie). Pascaline, Gilles en sa qualité d’animateur de l’atelier d’accordéon et moi-même, nous fûmes de toutes les éditions, fêtes, moments d’amitiés et de complicité musicales, nous n’oublions pas cependant ceux qui nous accompagnèrent parfois et partagèrent notre passion pour les musiques et les danses des Balkans. Ce n’est pas seulement une certaine pratique de ce style et de ce répertoire que nous ramenons de ce stage mais ce sont aussi des moments de vie d’une grande intensité et d’une grande beauté : savourer un raki grec ou une slivovitza serbe sous un ciel étoilé, jouer un syrto langoureux sous des arbres centenaires, se laisser entraîner par un cocek (prononcer « tchotchek ») endiablé, entendre aussi tant d’amis raconter mille histoires de leurs voyages. Se dire enfin au-revoir mais pour se promettre de revenir encore une fois pour retrouver la magie du lieu et de tout ceux qui le font vivre. Si de tout cela nous pouvions, dans nos bals et concerts, transmettre une petite part ce serait déjà pour nous une joie immense.

Akrofolk 2.0 est donc bien à l’Est et poursuit pour vous sa moisson estivale de rêve et de musique,  à découvrir dès le mois d’août !

Emmanuel Kromicheff, 19.07.15

SAMSUNG

De belles tablées.

SAMSUNG

La pension. De notre chambre, au deuxième, la vue était magnifique.

SAMSUNG

Les thuyas géants (thuya plicata) de la propriété.

SAMSUNG

Le balcon sur lequel on a pu prendre tous nos repas.

SAMSUNG

Presque toutes les danses des Balkans se font en chaîne ouverte ou fermée. Laure a souvent mené la danse !

SAMSUNG

Une partie d’Aksak et des Blaga ruge.

SAMSUNG

Emmanuel danse le syrto.

SAMSUNG

Gilles, entre Georges Mas et sa fille Elsa.

SAMSUNG

Pierre et Joël.

SAMSUNG

Dans les thuyas géants.

SAMSUNG

Les musiciens arrivent.

SAMSUNG

Mes instruments sont prêts pour la fanfare.

SAMSUNG

Un cadre original pour répéter !